fbpx

 

Les sciences et la technologie vous intéressent ? Vous êtes décidée.e à intégrer une école d’ingénieurs ? Quels métiers exercerez-vous demain ? Pour nourrir votre réflexion, une étude de l’APEC, parue en décembre 2021, met en lumière les métiers émergents dans le secteur de l’industrie.

 

LE MÉTIER D’INGÉNIEUR

 

Le métier d’ingénieur consiste à résoudre des problèmes technologiques concrets, liés à la conception, la réalisation et la mise en œuvre de produits, systèmes ou services. Il peut s’exercer aussi bien dans une start-up qu’un grand groupe international.

 

Toutefois, son travail ne se résume pas qu’aux aspects scientifiques et techniques. Il implique d’autres compétences : management, organisation, recherche et développement, gestion…

 

De plus en plus, les solutions technologiques nécessitent de recourir à des expertises au croisement de différents champs disciplinaires. Les ingénieurs sont donc amenés à développer une vision transversale et à coordonner le travail d’experts.

 

Plus globalement, être ingénieur implique également d’anticiper les évolutions et de prendre en compte les transitions numériques, écologiques et sociétales dans l’exercice de son métier.

Seules les écoles dont les formations sont habilitées par la commission des titres d’ingénieurs (CTI), peuvent délivrer un titre d’ingénieur diplômé reconnu par l’État.

 

Selon l’enquête de l’IESF réalisée pour la Commission des Titres d’Ingénieur, 715 500 ingénieurs (diplômés de formations habilitées par la CTI) sont actuellement en activité en France, tous secteurs d’activité confondus.

Découvrez les formations CY Tech, accessibles via le Concours GalaxYBac, et les métiers auxquels elle mènent.

 

LES MÉTIERS ÉMERGENTS DANS L’INDUSTRIE

 

L’emploi dans le secteur de l’industrie est boosté par les relocalisations, qui sont aujourd’hui un enjeu majeur de société. L’APEC (Association Pour l’Emploi des Cadres) a publié une étude en décembre dernier, réalisée sur les 50 000 offres d’emploi dédiées aux cadres de l’industrie parues en 2021.

 

Celle-ci a permis de mettre en lumière des métiers émergents. Ils ont vocation àrépondre à des enjeux de compétitivité, de réindustrialisation des territoires, mais aussi de développement de modes de production et de consommation plus sûrs et plus durables. La plupart d’entre eux correspondent aux métiers préparés au sein d’écoles d’ingénieurs, comme CY Tech.

 

Ingénieur en réalité virtuelle/augmentée

 

La réalité virtuelle concerne de plus en plus de secteurs : santé, marketing, formation… Le métier d’ingénieur en réalité virtuelle et augmentée va donc être de plus en plus recherché par les entreprises. Son rôle ? Écouter la demande des clients, concevoir et développer des programmes, des systèmes et des outils d’immersion 3D. Que ce soit le développement d’algorithmes, de solutions numériques ou encore d’outils liés à la réalité virtuelle, l’ingénieur en réalité virtuelle et augmentée doit innover tout en s’adaptant aux besoins du client.

 

Ingénieur en cobotique

 

L’ingénieur en cobotique est chargé de la conception, du développement et de la maintenance de cobots. Les robots effectuent de manière autonome des actions au profit des humains. Les cobots participent à la collaboration entre les hommes et les robots. Ils permettent ainsi de soulager les travailleurs de tâches répétitives, comme par exemple des bras articulés ou robotisés. L’ingénieur en cobotique a pour mission de concevoir les cobots les plus adaptés aux besoins des utilisateurs. Il veille également à leur bon fonctionnement.

 

Développeur Internet des objets (IoT)

 

L’Internet des objets désigne l’interconnexion entre Internet et les objets, de plus en plus nombreux qui intègrent notre quotidien : montres, écouteurs, vêtements intelligents, bâtiments intelligents… L’IoT se démocratise et engendre de nouveaux métiers. L’un d’eux, le développeur Internet des objets, est chargé de développer des applications et des logiciels à destination des objets connectés. Il collabore avec les équipes marketing et commerciales afin d’étudier la faisabilité technique des projets.

 

Ingénieur en impression 3D

 

L’impression 3D permet de fabriquer des objets physiques à partir d’objets numériques. En ajoutant plusieurs couches de matières à partir d’une modélisation 3D, il est possible de fabriquer des pièces en volume. De nombreux secteurs, tels que l’aéronautique ou la santé, ont recours à l’impression 3D, que ce soit pour améliorer leur processus de production ou pour personnaliser leurs équipements. L’ingénieur en impression 3D est ainsi chargé de la production, la réalisation et la diffusion des pièces et des machines qui utilisent l’impression 3D. Il a à la fois un rôle technique et commercial : il va également définir et suivre les besoins du client et le former sur les logiciels, machines et programmes.

 

Ingénieur en simulation numérique

 

Le secteur industriel utilise la simulation numérique pour obtenir, à partir d’un programme informatique, les résultats de scénarios de manière virtuelle en simulant un phénomène physique réel. Par exemple, il est possible de simuler un accident de voiture, la compression d’une bouteille en plastique ou encore la propagation d’une fissure. Avoir recours à la simulation numérique durant l’élaboration de produits industriels permet ainsi de diminuer le nombre de prototypes et d’essais. L’ingénieur en simulation numérique est celui qui s’occupe de modéliser les systèmes complexes à l’aide de logiciels. Il va mesurer les conséquences de certains phénomènes sur les produits industriels afin d’optimiser leur performance.

 

Ingénieur en intelligence artificielle (IA)

 

L’intelligence artificielle désigne le champ d’études et les techniques utilisées pour simuler l’intelligence humaine à travers une machine. De nombreuses entreprises industrielles cherchent à utiliser l’intelligence artificielle pour développer leurs produits. A partir de données, elle permet notamment d’améliorer les processus de production, d’automatiser le contrôle qualité ou encore d’identifier les défaillances sur une chaîne de fabrication. L’ingénieur en IA va ainsi développer des outils et des méthodes pour résoudre des problèmes définis à partir d’algorithmes. Il va évaluer et optimiser les applications afin qu’elles correspondent aux besoins du projet.

 

Consultant en cybersécurité

 

A l’heure où les affaires de piratages informatiques et de cyberattaques se multiplient à travers le monde, la cybersécurité est devenue un enjeu central pour les entreprises. La cybersécurité désigne donc l’ensemble des outils utilisés par une entreprise ou un Etat pour assurer la sécurité de ses systèmes informatiques et de ses données. Le rôle d’un consultant en cybersécurité est de conseiller et d’accompagner ses clients sur leurs problématiques de sécurisation des systèmes d’information. Dans le cas particulier des entreprises industrielles, le consultant en cybersécurité s’occupe de sécuriser les automates connectés numériquement les uns aux autres.